Finale des Roy René – Septembre
Septembre

Après trois ans d’interruption, la grande finale des simultanés du Roy René organisée par Bridge Plus a enfin repris ses droits le week-end du 17 et 18 septembre au Novotel-Futuroscope de Poitiers.

C’était l’occasion de réunir plus d’une centaine de bridgeurs venus de la France entière, mais pas seulement : Suisse et Belgique étaient également à l’honneur. Cette finale a réuni les 56 meilleures paires de l’ensemble des simultanés de l’année lors d’un Tournoi Handicap. Elle a été suivie d’une remise des prix et d’une soirée de Gala. Dimanche, le Tournoi de l’Amitié a clôturé les festivités.

Nous sommes le vendredi 16 septembre, je suis invitée à participer à ce grand rendez-vous comme l’ensemble des participants et, en tant que « petite nouvelle » de l’équipe, je ne sais pas ce qui m’attend. C’est ma toute première fois et comme lors des toutes premières fois, l’appréhension se mêle à l’excitation devant l’inconnu.

En ce début d’après-midi, je découvre l’ensemble de l’équipe. Il y a ceux que je connais, Yves Jeanneteau et son humour sans pareil, Luc Hirchwald qui m’a donné mon premier cours de bridge, Pierre Bedouet, 21 ans mais déjà vice-champion d’Europe, Michaël Deprouw et Laurent Lipszyc. Il y a ceux que je ne connais pas mais dont la voix m’est familière à l’autre bout du fil : Euriell Quéran, l’organisatrice de ce fabuleux week-end toujours souriante et très élégante, Estelle Chevalot et Cyrille Piochaud qui s’occupent de vous et de nous dans l’ombre. Il y a également ceux que je rencontre pour la première fois, Jean-Paul Passama, notre expert en informatique et saxophoniste à ses heures, Benoit Ribault mon alter ego en termes d’ancienneté et Christine Koeck, mon coup de foudre du week-end. Certains de nos conjoints sont là, sans oublier notre mascotte, le plus souriant des enfants en la personne de Marin.

J’ai également une pensée pour les absents, Jean-Gilles, Bogdan, Guillaume et Anne-Gaëlle indisponibles pour des raisons professionnelles ou personnelles.

Les présentations faites, il est temps de travailler un peu pour vous préparer le plus beau des week-ends.

Vendredi soir, nous commençons à accueillir quelques-uns de nos invités, même si la plupart n’arriveront que samedi matin. Je découvre que beaucoup se connaissent déjà et il règne une ambiance chaleureuse, familiale et festive, de très bon augure pour la suite du week-end.

Samedi matin, l’hôtel se remplit petit à petit et à 14h, Christine, assistée de Benoit est prête à vous accueillir pour le Tournoi Handicap à l’hôtel Mercure. Il est à noter la participation de Holly et Robin, deux jeunes passionnés qui nous rassurent sur l’avenir du bridge, ils ont 24 ans à eux deux ! L’après-midi se déroule sans accroc ou presque, seule une imprimante un peu capricieuse a failli nous gâcher la fête.

Il est 18h, les jeux sont faits, il est temps de rejoindre le cocktail au cours duquel l’ensemble des participants seront récompensés.

C’est une coupe de champagne à la main, devant une table de lots somptueuse que le classement, jusque-là inconnu de tous, se dévoile. Seules les cinq premières paires devront faire preuve de patience et attendre le dîner qui mettra fin au suspense.

La soirée se poursuit dans une salle dédiée à notre dîner de gala, une piste de danse y a été installée pour l’occasion et l’orchestre « Children of sky » nous y attend, prêt à enflammer la salle.

L’ambiance est excellente, la musique nous accompagne pendant le repas et certains couples s’élancent déjà sur la piste entre chaque plat.

Le dîner touche presque à sa fin, mais rassurez-vous pas la soirée, il est l’heure des discours et des récompenses. Luc nous raconte l’histoire de Bridge Plus depuis ses débuts, avec émotion. Une histoire à laquelle Yves a participé pendant près de vingt ans avec passion et qui va bientôt s’achever pour une retraite bien méritée. Oserai-je dire que son humour va nous manquer ! La pause nostalgie passée, il est temps de récompenser les cinq premières paires du classement qui gagnent toutes un voyage. Les meilleurs ou les plus chanceux, comme diraient certains bridgeurs, auront donc l’occasion de découvrir l’Italie, Carnac, Megève, la Savoie ou encore Gréoux les bains avec notre équipe.

La soirée se poursuit sur la piste de danse au rythme de rocks endiablés, des musiques des années 80 et 90 et d’autres plus récentes que nous aimons tant. Certains, raisonnables, partent se reposer en vue du Tournoi du dimanche, d’autres, poursuivent jusqu’au bout de la nuit.

Dimanche matin voit le départ de quelques participants, qui ont parfois une longue route pour rentrer chez eux.

Après une nuit trop courte pour beaucoup d’entre nous, le Tournoi de l’Amitié vient clôturer les festivités avec une trentaine de courageux rescapés, dans une ambiance tout aussi chaleureuse que la veille.

La remise des prix récompense à nouveau l’ensemble des bridgeurs présents et marque le clap de fin de ce beau week-end.

Je garderai en mémoire de belles rencontres, une ambiance chaleureuse, accueillante et festive autour d’une passion commune, le bridge.

 

Les resultats finale des roy rené 2022

 

En photos

UNE EQUIPE DE
PROFESSIONNELS

DES DONNEES
COMMENTEES

DES TOURNOIS
EN LIVE

DES DESTINATIONS
SELECTIONNEES

NOS VOYAGES

Croisière « De Buenos Aires à Rio de Janeiro »

À partir de 3895 €

RESERVER PLUS D’INFOS

Croisière « Madère et l’Archipel des Açores »

À partir de 3295 €

RESERVER PLUS D’INFOS

LES BEST-SELLER DE LA BOUTIQUE